Léa Diane | Comédienne Voix et Chanteuse Polyglotte

Trouver sa voix (comédien voix off, doublage, discours,…)

Trouver sa voix

 

Bonjour à tous.tes ! 

Je m’appelle Léa Diane, et je vous viens aujourd’hui pour vous partager mon premier article sur mon site professionnel 🙂

 

Cet article pour vous donner des astuces pour trouver votre voix. Vous êtes partants ?

 

Tout d’abord, en tant que comédien et artiste-interprète (oui, ils aiment bien dire ça, ça fait touche-à-tout, c’est classe) en général, on a besoin de notre voix autant que de notre corps, de nos yeux et de notre prestance sur scène ou devant une caméra.

 

  En effet, les écoles d’art vivant vous donneront des cours de chant pendant lesquels, si vous avez de la chance, une certaine aisance vocale à la base et que vous bosser chez vous, vous apprendrez à placer votre voix de chanteur, à respirer correctement et à détendre votre corps. Mais c’est grâce à une connaissance de son corps, de ses petits reflexes saboteurs, ses tensions, ses résonateurs, ses cavités etc… que vous pourrez avancer dans votre apprentissage vocal !

 

En vérité c’est simple, ça donne l’illusion que c’est énorme mais c’est un autre monde qu’on ne connait pas encore et c’est ça qui est excitant, non ? C’est beaucoup de ressenti, d’image et c’est ce que j’aime. Le corps est une énorme éponge à sons, à résonnances, à vibrations, … Il suffit de le laisser faire son travail, se détendre, lui faire confiance et vous avez fait une énorme partie du travail ! 

La respiration et posture

Levez-vous (ou en tous cas, tenez-vous droit) inspirez en laissant gonfler gonfler gonfler le ventre et soufflez avec la bouche. Laissez tomber les épaules, le dos est détendu mais tient le tronc.  

 

La respiration se fait dans le ventre, et les épaules ne doivent pas se lever, contrairement à ce qu’on a toujours fait. Si vous avez une respiration inversée (c’est-à-dire que votre ventre se rentre au moment d’inspirer et se détend au moment de l’expiration) il vous faudra rééduquer votre diaphragme avec quelques exercices simples et de la détente, toujours !

 

Recommencez jusqu’à ce que vous sentiez votre corps détendu et prêt.

 

La respiration est un atout très important du chant, il s’agit de s’organiser avec ses poumons comme on le fait naturellement quand on parle ; Prendre l’air dont vous avez besoin pour chanter ou dire la phrase que vous avez prévu, ni plus, ni moins. 

Il ne faudrait pas finir une phrase avec trop de souffle ou, au contraire, galérer à la finir parce que ça fait quelques secondes qu’on est sur la réserve.

Prenez une inspiration ‘’normale’’ comme si vous respiriez normalement. Et maintenant mettez-vous à parler, dites n’importe quoi jusqu’à ce que vous sentiez qu’il est difficile de produire un son ‘’correct’’. 

 

Vous verrez que votre corps n’est jamais vraiment en galère, il est fait pour s’adapter à tout ce qui nous entoure donc s’il manque d’air, il en aura toujours en réserve au fond des poumons. 

Faites-lui confiance, il vous le rendra si bien !

L'intention

Comme le dit Isabelle Trottier dans cette vidéo, il faut savoir où vous allez pour y aller correctement. C’est-à-dire qu’il faut avoir une intention, une ligne directrice en soi.

 

 Quand vous parlez, vous commencez votre phrase avec une vague idée de comment elle va finir. Et bien au chant, c’est pareil, il y a de l’intentionnel mêlé à l’émotionnel et c’est ce qui donne une phrase qui a du sens, qu’on comprend même si on ne comprend pas la langue, vous voyez ? Il faut savoir où vous allez, ce que vous voulez dire. 

J’ai pas toujours compris ça et c’est ce qui faisait que ma voix était juste mais ‘’sans plus’’, vous savez ce moment où on sent que la/le chanteur.se en fait trop ou est à côté du message de la chanson ? 

 

Vous verrez qu’avec de la pratique, vous commencerez à entendre qui est ‘’dedans’’ et qui a une très belle voix mais ne transporte que trop peu ses auditeurs. 

C’est aussi pour cela que si vos chansons préférées sont en anglais par exemple (comme je vous comprend) ou dans une langue que vous ne comprenez pas totalement. 

 

Traduisez là, penchez vous dessus quelques minutes. Vous comprenez ce que l’auteur.ice a voulu dire, ce que les paroles veulent dire pour vous, à quel point elle résonne dans votre histoire de vie par exemple. 

 

De là, vous aurez une plus grande facilité à « l’habiter » (Je vous ferai un article sur le décorticage et comment bien préparer une chanson, promis !)  😉

A présent : Trouver sa voix

C’est un grand mot ; la voix change toute notre vie, en tant que femme par exemple, on peut également muer et pour des personnes prenant des hormones, des médicaments changeants le taux d’hormones (pilules), fumant, buvant, ne dormant pas assez etc… 

 

Beaucoup de choses peuvent amener à un changement vocal et c’est pas grave ! Le tout est d’avoir en général une bonne hygiène de vie (mais ça c’est un conseil pour le chant et pour tout dans votre vie, prenez soin de vous 😉 ).

Mais c’est aussi important de travailler sa voix régulièrement et il y a d’ailleurs plusieurs articles ici (catégorie d’article Technique vocale)

Beaucoup de professeurs de chant et chanteurs vous diront qu’il ne faut pas fumer, pas boire d’alcool ni de boissons gazeuses, qu’il faut toujours porter un foulard ou un col couvrant la gorge des agressions extérieures (vent frais, climatisations etc…) et autre montagne d’obligations venant avec l’obligation d’être un parfait élève. 

 

Je pense sincèrement qu’il s’agit là de bons conseils mais qu’ils ne peuvent pas s’appliquer à tout le monde. Un apprentissage se fait progressivement et si vous voulez et pouvez appliquer tous ces conseils, grand bien vous fasse et grand bien fasse à votre voix !  

Personnellement, ces conseils m’ont noyées dans trop de ‘’tu devrais’’ et j’en suis arrivée à ne plus avoir envie de chanter car je pensais trop en amont.

 

Trouver sa voix c’est comme trouver une passion qui vous vient comme ça, qui vous transporte et vous rend heureux. Il ne faut pas que ce soit une mauvaise contrainte. (Mauvaise contrainte s’opposant aux bonnes contraintes qui aide à se développer dans un sens, aide à évoluer dans sa pratique.)

 

 

Réécoutez les chansons que vous aimez, échauffez-vous grâce à mon article sur les exercices vocaux et échauffement, et tentez ! 

C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner, tenter de la chanter avec ou sans musique, avec ou sans parole (le yaourt, c’est très bien aussi !). A partir de là, vous commencerez peu à peu à connaître votre voix, ce qu’elle est capable de produire ou ce qu’elle a encore besoin de travailler.

Tessiture :

Il y a de nombreux test qui vous aideront à trouver votre tessiture c’est-à-dire quelle est votre capacité, votre palette de note (qu’on appelle Ambitus), entre la note la plus grave et la plus aigüe. Il vous suffira de faire ces tests qui vous demanderont, avec une voix un minimum échauffée, de chanter les notes proposées jusqu’à ce ne soit plus confortable. 

Notez-les et c’est grâce à ces deux infos que vous saurez où vous êtes situé.

 

 

Il y a encore énormément de choses que j’ai envie de vous partager concernant la voix alors je vous ferai d’autres articles qui suivront celui-là. (pssst ! Vous pouvez les trouver en cliquant ici !)

 

 

 

Ce qui vous plait est ce que vous apprendrez plus vite, mieux et que vous retiendrez plus longtemps,
alors amusez-vous !
 
😊

 

Léa Diane

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *